Un jour une rencontre et beaucoup de dedicaces.

Nous y sommes!Maud exposition à la librairie Millepages

 

Il y a maintenant un mois, j’étais en train de faire des dizaines de petits nœuds avec des scoubidous. Et pourquoi m’infliger une telle épreuve?

Native de Paris, enfant puis jeune adulte de Vincennes, j’ai déambuler des heures dans ma librairie de cœur.Quel Vincennois ou Vincennoise ne connait la librairie Millepages? Un nouveau rêve c’est réalisé pour moi, participer à un moment de vie dans cette librairie.

Il y a donc un mois Christophe de Millepages m’a proposé de remplacer au pied levè une exposition annulée. J’ai aussitôt accepter et je me suis mise en tête de presenter mes dessins originaux.

Je reprend le fil de mes scoubidous, pour vous conter mon accrochage rocambolesque.

J-10 me voici en quêtes de matériel pour presenter mes dessins. Depuis Tours je prépare soigneusement mes dessins originaux afin de voyager le plus leger possible.

J-2 Je me fabrique sur mesure un carton à dessins imperméable pour le voyage en train.

J-1 le voyage se passe bien, la pression monte un peu, je suis de plus en plus excité par cette exposition.

Le jour J de mon acrochage est enfin arrivé le 2 Octobre à la librairie Millepages. La veille François Morel est venu presenter son dernier livre. ( NB: ne pas se mettre la pression ). Je monte au premier étage pour retrouver Rosalie qui m’aidera par la suite.

Au premier étage du 91 rue de Fontenay à Vincennes, je pose mon carton et commence à investir les lieux. Une première surprise …. heu…. comment dire? … un trou au mur avec une magnifique fissure (l’exposition précédente masquait parfaitement les imperfections des murs). Premier challenge organiser mes dessins pour rendre le tout agréable à l’œil. Deuxième surprise et de taille les cimaises hétéroclites ne sont pas suffisantes pour mon expostion. Alors commence une chasse au trésor à tous les etages de la librairie pour trouver le materiel. Au constat du manque de materiel je desside d’aller au BHV pour trouver une solution. J’y ai passé pas moins de 2 heures avec des allers-retours entre le sous sol et le 4ème étage avec aucune reponse satisfaisantes. Dans un élan d’espoir je tente ma chance au rayon loisirs creatifs du 2ème etage. Et là une idée de génie de l’animatrice de Artemio. Prendre des scoubidous pour remplacer les cables des cimaises. Ok ça c’est bon reste plus qu’a retourner une dernière fois au sous-sol pour la visserie et trouver le petit truc pour accrocher les scoubidous aux cimaises.

C’est donc à la fermeture de la librairie millepages le vendredi que je dépose mon petit materiel.

J+1 Rosalie entre deux clients fait avec moi l’inventaire des livres à prensenter pour le jour de la rencontre dedicaces.

Et là au mileu de tous ces livres je rencontre .※. une nouvelle surprise pour moi…. alors j’invite .※.  Elle accepte de venir dècouvrir mon travail ce qui donne cette photo.

 

Invitée mystère rencontre à la librairie Millepages

Il m’aura fallu 5h de plus que prévues pour venir à bout de cette accrochage. Et demain je pense que j’irrai beaucoup plus vite pour ranger 🙂

PETIT JEU:

Laissez moi en commentaire l’identité de cette rencontre suprise .※.

Avant lundi 2 novembre et j’offrirai une surprise aux trois plus rapides d’entre vous à donner la bonne reponse.

D’ici là passé me voir à la librairie Millepages cette après-midi pour une rencontre dedicaces.

 

commentaire

9 thoughts on “Un jour une rencontre et beaucoup de dedicaces.

  1. Salut ma belle , jolie photo !
    Je pense à Clodine Orsini ….
    Profite bien de cette journée , bisous .
    Lolo .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.