Petite histoire du format A4

Vous connaissez cette feuille, souvent blanche ou de couleur, en paquet de 25, 100 ou plus, avec des grammages différents -80 grammes, 100g ou encore 210g- en vente dans toutes les bonnes papeteries du coin.
Mais connaissez-vous vraiment les capacités et l’histoire de ce papier qui repose sur votre table ou dans le bac papier de votre imprimante?

Et bien, je m’en vais vous conter la petite histoire de cette feuille d’une rare originalité qui semble être un enjeu franco-allemand depuis au moins la Révolution française.

Commençons par décrire sa particularité:
Elle mesure exactement 21 centimètres de largeur par 29,7 centimètres de hauteur.
Quand vous la pliez en deux dans le sens de la hauteur, vous obtenez un rectangle d’un rapport hauteur/largeur identique à celui avant pliage.DIN476 a3, a4, format, papier

Une longue histoire avant d’en arriver à ce résultat : 
Cette page, nommée A4 en France et DINA4 en Allemagne, doit ses mensurations à une formule mathématique révélée par le penseur et scientifique allemand Georg Christoph Lichtenberg en octobre 1786.
« Il n’est point ardu de coucher quelque chose sur le papier quand déjà on l’a dans la plume. »
En voulant vérifier sa théorie sur la feuille de papier qu’il était en train d’utiliser, il se rendit compte que le fabricant respectait déjà la règle du rectangle diagonale. Il n’existe pas d’autre trace écrite de cette formule mathématique antérieure au 18ème siècle.

La Révolution française fut ensuite le premier cadre de tentatives de légalisation de ce type de format pour l’élaboration du cadastre destiné à administrer les impôts sur la propriété foncière.
À l’Assemblée Nationale du 21 août 1789, lors de la commission des points de mesure, Jean-Baptiste-Moïse Jollivet expose les raisons qui justifient le recours au format de papier normalisé.
Après un rapport de l’Académie des Sciences, la norme du mètre-étalon sera retenue pour l’élaboration du cadastre.
Ce dernier ne verra le jour que sous Napoléon, en 1807.

Le 13 brumaire de l’an VII de la République une loi est enfin promulguée.
L’équivalent du A2 actuel, appelé « grand registre », est désormais défini comme la base de la norme.
Le A3  » moyen papier » puis « grand papier », « petit papier » et « demi taille » correspondent aux format B3, B4 et B5.
Néanmoins ces formats ne seront pas appliqués et seront rapidement oubliés en France.

Il faudra attendre le 19ème siècle avec le chimiste et philosophe Wilhelm Ostwald, puis le 20ème siècle avec l’impulsion de l’ingénieur Berlinois Walter Porstmann, pour que naisse le 18 août 1922, la norme DIN476 qui définit aujourd’hui le format A0, soit un rectangle de 1 mètre carré de superficie.

DIN476 a3, a4, format, papier,cm, inchesEt aujourd’hui?
Depuis, la norme allemande est la norme mondialement utilisée.
Elle sera introduite en France en 1967.

Depuis 1975, ce format est appelé ISO216.
C’est la norme internationale.

Les formats papier américains suivent un modèle uniforme et sont passés de la mesure en pouces (unité : po) à l’inch utilisé globalement dans les pays anglo-saxons.

Le tableau ci-joint vous donne les équivalences de la norme DIN476 en centimètres et en inches.

DIN: Deutsches Institut für Normung
commentaire