Avant de commencer un document imprimé!

Avant-même de démarrer la conception de votre support de communication, posez-vous cette première question :

Quelles sont vos capacités techniques de réalisation et d’impression ?

L’impression est un procédé destiné à appliquer de la couleur sur un support. La couleur d’impression n’est appliquée qu’à des zones définies afin d’obtenir le dessin désiré, ceci implique des techniques et des machines.
Impression DIY / impression numérique / copie laser ou reprographie / impression Offset
La plupart des gens ont une imprimante jet d’encre, ce qui est bien pratique, mais les cartouches et le papier coûtent cher ! Et tout le monde n’a pas de service communication pour réaliser et imprimer des supports visuels.
Entre DIY et l’Offset je vous propose un petit panorama des possibilités à votre disposition !

Impression DIY

Si vous souhaitez tout faire de vous-même vous allez en brasser du papier… Alors autant mettre toutes les chances de votre côté pour ne pas perdre d’argent; n’hésitez pas à faire vos premiers tirages en mode économique pour ne pas vider vos cartouches trop vite.
Votre format sera probablement le A4, sinon voir la capacité de votre imprimante (nous aborderons plus en détail les formats dans un prochain article); pour ne pas gâcher trop de papier optimisez le nombre de documents sur une même page. Les imprimantes domestiques proposent parfois des options de mise en page, ne pas hésiter à regarder toutes les options en mode avancé.

☺C’est le plus rentable pour de toutes petites quantités: cartes de fidélité, invitations, papiers à entête, communiqués de presse, bon de commande, devis, facture…

Copie laser / reprographie / numérique
Si vous souhaitez du A4 couleur, mieux vaut tirer une belle sortie qualité photo et la reproduire sur un photocopieur laser chez un imprimeur reprographe, ou y aller directement avec votre fichier sur clef USB pour une impression numérique.
En général, il est assez simple de faire des impressions numériques chez un professionnel; le nombre de tirage peut-être assez souple et rapide; mais peut s’avérer vite onéreux si la quantité est trop importante.

☺C’est plus rapide et plus économique pour les tirages courts, impression personnalisée ou encore l’impression à la demande.

Impression Offset
L’impression traditionnelle ou dite Offset a un coût plus élevé lié au procédé lui-même mais reste la référence en terme de qualité. Les imprimeurs réclament des documents techniquement impeccables en CMJN, et non en RVB avec des formats précis; certains peuvent fournir des gabarits et des instructions pour vous aider à réaliser votre document; mais il faudra fournir un fichier numérique irréprochable. Il vous est fortement déconseillé d’utiliser des logiciels grand public pour créer votre fichier.
Attention les documents doivent être créés et avoir une résolution* minimum de 300 dpi (points par pouce). Si le document est enregistré à une résolution inférieure, il sera pixellisé à l’impression.

☺Pour un tirage en grand format ou en grand nombre c’est tout de même le plus rentable pour : cartes de visites, affiches, flyers, dépliants, catalogue…

Dès lors que vous avez un budget, je vous conseille vivement de faire appel à un professionnel qui pourra réaliser votre document et/ou vous conseiller auprès d’un imprimeur. Vous pourrez envisager ensemble une impression Offset ou numérique. Collaborer avec un freelance peut vous faire gagner du temps et de l’argent.
Les graphistes ont des connaissances dont vous avez besoin et pourront vous proposer des solutions auxquelles vous n’auriez pas pensé.

Si vous n’êtes pas trop regardant sur le budget, votre imprimeur ou freelance pourra vous proposer un BAT = «bon à tirer». C’est une première sortie faite par l’imprimeur et signée par les deux parties qui servira de référence en cas de litige.

Une fois cette que votre choix de mode d’impression est fait je vous invite à télécharger la fiche pratique suivante pour déterminer votre public cible.

* La résolution est liée à la qualité de vos images. Elle se calcule en pixels (points) par pouce (dpi). Une résolution optimale pour un rendu qualitatif ne doit pas être inférieure à 300dpi pour les flyers, plaquettes, affiches etc…

 

commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *